Menu
Cales | ACTUALITÉS–VIE LOCALE
51929
page,page-id-51929,page-template-default,eltd-core-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland-ver-1.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.1,vc_responsive
Le mot du maire
Le mot du maire

Depuis 2ans, des études complètes sur le territoire Nord du Lot ont analysé les composan-tes géographiques, économiques et sociales de ce territoire. Cette analyse s’appuie d’une part sur une étude émanant de la Direction Départementale des territoires du Lot et d’autre part sur le dia-gnostic du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) publié en mars 2015.

Ainsi le projet d’aménagement et de développement durables (PADD) du SCOT décrit les grands objectifs de notre secteur en matière d’urbanisme, d’aménagement et de politiques publiques (janvier 2016) (prospective.nord.lot@gmail.com)

Certains critères de choix concernent directement notre commune et s’inscrivent dans notre devenir.

Nous devons réfléchir ensemble sur le développement de nos atouts en particulier le tou-risme. Celui-ci dépend de la culture d’accueil, du développement d’une économie agricole « cir-cuits courts de proximité », d’animations à travers les associations, l’organisation de randonnées, d’agrémentation du centre bourg et de la préservation du patrimoine paysager en évitant les déri-ves en matière d’urbanisme et d’architecture. Toutes ces actions sont au bénéfice des structures d’accueil installées sur la commune.

Plusieurs conseillers municipaux et moi-même, sont impliqués d’ores et déjà dans le fleu-rissement de la commune et projetons de monter un dossier pour l’obtention du label « Villes et Villages fleuris » (projet présenté lors du Conseil municipal du 3 mars 2015 : 5ème point)

Ce label est un outil majeur et une référence au service de la qualité des espaces publics et au développement de l’accueil des touristes.

D’autres actions ont été ou vont être réalisées dans les prochaines semaines (ex : achat de 2 arceaux pour garer 5 vélos chacun, aménagement des entrées de bourg, plantations d’arbres, ouvertures et fléchages de nouveaux sentiers de randonnées, plaquettes de circuits de randon-nées etc@)

Je compte sur vous tous pour nous soutenir dans cette valorisation de CALES et nous apporter des idées nouvelles. Votre collaboration est bienvenue et est un atout pour notre village.

Marie-Noelle TSOLAKOS

image002INFO FLASH : Veillée « La Microfaune souterraine » – Vendredi 15 janvier à 20h30 – Salle des fêtes de Calès

Le Parc naturel régional des Causses du Quercy organise une veillée à Calès sur la microfaune souterraine avec le Comité Départemental de Spéléologie du Lot.

Cette veillée sera animée par Guy Bariviera, du Comité Départemental de Spéléologie du Lot. Il témoignera sur les récentes découvertes exceptionnelles dans les grottes du Quercy avec une équipe de chercheurs et de spéléologues en partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Pour clôturer cette soirée, les échanges se poursuivront autour d’un pot, offert par la commune.

Le plan de sauvegarde

Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs à télécharger ci-dessous :

Dicrim

 

Infos et numéros utiles :

annexes dicrim

Le cimetière

OPERATION DE MISE EN CONFORMITE DU CIMETIERE COMMUNAL

Institution d’un régime de concessions & procédure de régularisation des sépultures sans titre relevant du régime du terrain commun

Jusqu’à présent, les habitants de la commune de CALES le savent bien, les familles font inhumer leurs défunts dans le cimetière communal, sans être titulaires d’une concession particulière.

Par ailleurs, il apparaît que certaines sépultures continuent d’être visitées et/ou fleuries ; d’autres, en revanche, ont cessé d’être entretenues ou présentent des signes de détérioration avancée.

Or, au regard de la législation, dont l’origine est fort ancienne (décret du 23 Prairial An XII), en l’absence d’un acte de concession, la sépulture est établie en Terrain Commun.

La durée légale d’occupation de la parcelle de terrain mise à disposition est alors de cinq ans dès lors que la commune n’en a pas décidé autrement et, passé ce délai, elle est en droit de procéder à la reprise des terrains ainsi occupés. Il en découle que, contrairement aux concessions funéraires, la gratuité de l’occupation du terrain général n’emporte aucun droit pour la famile d’en disposer librement et/ou de réclamer la prolongation de son utilisation, quand bien même plusieurs défunts de la famille y sont inhumés en pleine terre ou dans un caveau.

Aussi, seule la concession permet à tout un chacun de bénéficier d’un droit d’occupation et de jouissance « privatif » d’un emplacement du cimetière communal pour y fonder sa propre sépulture et celle de ses enfants ou successeurs.

La concession est alors accordée après paiement d’un redevance dont le montant est fixé par délibérations du conseil municipal au même titre que la ou les durées pour lesquelles elle peut être demandée.

Une fois la contribution honorée, des droits sont ouverts et garantis aux familles dans la mesure ou elles assurent le renouvellement en temps opportun de la concession et maintiennent la sépulture en bon état d’entretien et les monuments, lorsqu’ils existent, en bon état de propreté et de solidité.

En conséquence, forte de ce constat et face aux obligations de la législation, l’équipe municipale a décidé de mettre en place les outils de gestion nécessaires (plans et registres des personnes inhumées) et d’instituer un régime de concessions. Cette solution va ainsi permettre de préserver la mémoire locale et de consentir désormais aux familles qui le souhaitent, des concesssions sur des emplacements disponibles.

Par là même, les familles souhaitant pérenniser la situation des sépultures existantes ont la possibilité de transformer la sépulture qui relève actuellement du régime de Terrain Commun en concesssion privative à l’endroit considéré si l’aménagement sur le terrain ne s’y oppose pas. Les famlles pourront, le cas échéant, transférer les reliques de leurs proches parents dans une concession nouvellement attribuée ou dans un autre cimetière.

A ce titre, les familles disposent d’un délai jusqu’au 31 décembre 2016 pour réaliser toutes les démarches et formalités nécessaires.

C’est pourquoi, afin de respecter scrupuleusement la législation et faire en sorte que cette procédure se déroule dans les meilleurs conditions avec la nécessaire précision juridique, la municipalité a fait appel à un cabinet spécialisé en la matière : le Groupe ELABOR.

Néanmoins, votre participation active par la communication en mairie de toute information complémentaure et documents utiles concernant les sépultures et les défunts qu’elles renferment, est un élément humain fondamental pour mener à bien cette mission et par conséquent, notre commune pourra retrouver, à l’horizon 2015-2016, un cimetière conforme, à la hauteur du respect dû aux défunts et de la valuer patrimoniale et historique de ce site, lieu de repos éternel et de recueillement.

Télécharger ici le règlement du cimetière

Le petit caussenard

Depuis 2ans, des études complètes sur le territoire Nord du Lot ont analysé les composan-tes géographiques, économiques et sociales de ce territoire. Cette analyse s’appuie d’une part sur une étude émanant de la Direction Départementale des territoires du Lot et d’autre part sur le dia-gnostic du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) publié en mars 2015.

Ainsi le projet d’aménagement et de développement durables (PADD) du SCOT décrit les grands objectifs de notre secteur en matière d’urbanisme, d’aménagement et de politiques publiques (janvier 2016) (prospective.nord.lot@gmail.com)

Certains critères de choix concernent directement notre commune et s’inscrivent dans notre devenir.

Nous devons réfléchir ensemble sur le développement de nos atouts en particulier le tou-risme. Celui-ci dépend de la culture d’accueil, du développement d’une économie agricole « cir-cuits courts de proximité », d’animations à travers les associations, l’organisation de randonnées, d’agrémentation du centre bourg et de la préservation du patrimoine paysager en évitant les déri-ves en matière d’urbanisme et d’architecture. Toutes ces actions sont au bénéfice des structures d’accueil installées sur la commune.

Plusieurs conseillers municipaux et moi-même, sont impliqués d’ores et déjà dans le fleu-rissement de la commune et projetons de monter un dossier pour l’obtention du label « Villes et Villages fleuris » (projet présenté lors du Conseil municipal du 3 mars 2015 : 5ème point)

Ce label est un outil majeur et une référence au service de la qualité des espaces publics et au développement de l’accueil des touristes.

D’autres actions ont été ou vont être réalisées dans les prochaines semaines (ex : achat de 2 arceaux pour garer 5 vélos chacun, aménagement des entrées de bourg, plantations d’arbres, ouvertures et fléchages de nouveaux sentiers de randonnées, plaquettes de circuits de randon-nées etc@)

Je compte sur vous tous pour nous soutenir dans cette valorisation de CALES et nous apporter des idées nouvelles. Votre collaboration est bienvenue et est un atout pour notre village.

Marie-Noelle TSOLAKOS

TRAVAUX

° Remplacement  par la SAUR de la borne incendie (côté école) suite à un contrôle du SDIS (Service Départemental Incendie et Secours).

° Mise en conformité électrique du foyer rural conformément aux recommandations de la SOCOTEC.

° Pose de claustras sur les poubelles.

EGLISE

Madame DUCHENE, architecte pressentie, a remis à la mairie le diagnostic sur la restaura-tion de l’église. Il s’agit de l’assainissement, de l’électricité et de la décoration intérieure. L’association « les amis de Saint Jacques » sont également en possession du dossier.
Il faut maintenant obtenir des dons et/ou subventions pour entamer au moins la 1ère phase.

Communauté de communes

carteDernières actualités projets Cauvaldor

http://www.cauvaldor.fr

Communes nouvelles

Le décret /le rapprochement de communes intérêt et avantage

Parc Naturel des Causses du Quercy

www.vallee-dordogne-rocamadour.com

Associations

Les Amis de Saint Jacques : L’association des amis de Saint Jacques de Calès a pour objet la sauvegarde de l’église de Calès

Comité des fêtes

Courses d’orientations/trail

Organisation de randonnée botanique/ornithologique/embellissement

Pique-nique

Le foyer rural

Le foyer rural situé au centre du Bourg est le lieu de réunion du village il peut accueillir des activités associatives mais peut aussi être loué par des particuliers à l’occasion de fêtes familiales ou mariages

Défense